Fox News condamné à une amende $1 millions pour harcèlement sexuel et représailles

Fox News condamné à une amende $1 millions pour harcèlement sexuel et représailles
La commission des droits de l'homme de New York a infligé une amende à Fox News $1 millions pour violation des lois protégeant contre le harcèlement sexuel et les représailles au travail

le New York La Commission municipale des droits de l'homme a infligé une amende Fox News $1 million, la plus grosse pénalité de son histoire, pour violations des lois protégeant contre le harcèlement sexuel et les représailles au travail.

Dans le cadre d'un accord de règlement annoncé mardi, Fox a également accepté d'exiger une formation anti-harcèlement pour son personnel et ses collaborateurs basés à New York et d'abandonner temporairement une politique exigeant que les personnes alléguant une mauvaise conduite se soumettent à un arbitrage exécutoire..

La sanction découle d'une enquête qui a débuté en 2017 à la suite de plusieurs rapports sur ce que la commission a qualifié d'« abus endémiques » dans le média populaire et d'opinion.

La première indication de problèmes au niveau du canal est arrivée 2016 lorsque l'ancienne présentatrice Gretchen Carlson a accusé ce chef de réseau aujourd'hui décédé Roger Ailes avait fait des avances non désirées et fait dérailler sa carrière quand elle l'a rejeté. Ailes et ancienne personnalité de Fox Bill O'Reilly ont perdu leur emploi suite à des allégations d'inconduite.

Plusieurs autres femmes ont déposé des poursuites et leurs propres allégations de harcèlement, dont l'ancienne présentatrice de Fox Megyn Kelly.

le $1 millions d'amendes regroupent quatre infractions distinctes « volontaires et gratuites » qui entraînent chacune une peine maximale de $250,000. La commission n'identifierait pas les personnes impliquées dans ces cas, ou s'il y avait plus.

Les responsables des droits de l'homme ont déclaré qu'ils espéraient que la lourde peine dissuaderait les mauvais comportements sur n'importe quel lieu de travail.

« Si les gens oseraient enfreindre la loi et discriminer ou harceler les gens, il y aura de lourdes pénalités qu'ils devront payer," a déclaré Carmelyn Malalis, présidente de la commission municipale des droits de l'homme.

Fox a caractérisé les cas comme le produit d'un régime précédent et a déclaré que le réseau avait nettoyé son acte sous la direction de Suzanne Scott, PDG actuel de Fox News Media. Parce que la commission n'a pas voulu dire à qui elle a parlé dans le cadre de son enquête, il n'a pas été possible de déterminer si l'un des cas est survenu après que Scott a pris le relais en 2018.

« Nous sommes heureux de parvenir à une résolution à l'amiable de cette question d'héritage," Fox a déclaré dans un communiqué. « Fox News Media a déjà été en pleine conformité dans tous les domaines, mais a coopéré avec la Commission des droits de l'homme de la ville de New York pour continuer à mettre en œuvre des mesures préventives étendues contre toutes les formes de discrimination et de harcèlement.

La commission a déclaré que les femmes qui refusaient les avances étaient victimes de représailles avec moins d'apparitions à l'antenne et de mauvaises affectations de travail et que leurs messages texte étaient espionnés..

Fox News « a veillé à ce que ceux qui se sont plaints n'aient pas d'avenir » en travaillant sur le réseau, il a dit dans ses conclusions.

Outre l'exigence de formation, la commission a déclaré que Fox doit maintenir une hotline anonyme pour que les employés signalent le harcèlement ou les représailles au travail. La conformité de Fox sera contrôlée par des inspecteurs externes quatre fois au cours de chacune des deux prochaines années.

Malalis a déclaré qu'elle espère que la disposition obligeant Fox à ne pas insister sur l'arbitrage obligatoire pour régler les différends – des forums qui profitent souvent aux employeurs et gardent les allégations secrètes – sera un modèle pour des règlements similaires à l'avenir. Cette disposition sera en vigueur pendant quatre ans.

"C'est l'essence de" moi, trop,'" elle a dit. « Nous publions cela en public pour que les gens, que ce soit chez Fox News ou dans une autre société, peut dire « Cela m'arrive ». »

Gens avec des plaintes auront le choix de l'endroit où ils peuvent faire diffuser leurs accusations, elle a dit. Le règlement n'affecte pas les accords de confidentialité, dans lequel certains employés quittent une entreprise à la suite d'autres’ méfaits accepter de ne pas discuter de la question en échange d'argent.

Malalis a déclaré qu'elle ne pouvait pas parler du climat de travail maintenant chez Fox. Comme beaucoup d'autres sociétés, bon nombre de ses employés ont été absents du bureau en raison de la pandémie.

« Je ne suis pas en place là-bas et je ne peux pas voir quelles sont leurs opérations quotidiennes," elle a dit. "C'était l'intention de cet accord de façonner ce qui se passe chez Fox maintenant et certainement ce qui se passera chez Fox à l'avenir."

Depuis 2017 la commission a déposé 521 allégations de harcèlement sexiste au travail, évaluer $4.5 millions de dommages et intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *