Kwarteng admits ‘very difficult winter’ ahead – follow live

Kwarteng admits ‘very difficult winter’ ahead – follow live
Suivez les dernières mises à jour

Fermer

Alok Sharma insists gas supplies are secure

Energy companies and the government have agreed the energy price cap must “remain in place” during crunch talks to find a solution to record gaz costs.

Business secretary Kwasi Kwarteng held a crisis meeting with the industry before announcing to the Commons ministers would not be bailing out energy firms and the energy price cap would be “rester”.

Dans une déclaration commune publiée tard lundi soir, M. Kwarteng et le directeur général d'Ofgem, Jonathan Brearley, ont confirmé qu'ils avaient adopté une position unifiée sur le plafond des prix en continuant.

A harsh winter could force the UK to restrict business’ energy supplies, shutting down factories in a throw-back to the three-day week of the 1970s, selon les experts du secteur.

Le stockage de gaz au Royaume-Uni s'épuiserait en quelques semaines s'il y avait une pénurie d'approvisionnement à l'échelle européenne déclenchée par un hiver rigoureux, selon des universitaires et des consultants qui ont conseillé le Royaume-Uni sur la sécurité énergétique et la capacité du marché.

The supply crunch would most likely hit Britain in February and March: the worst months for storage levels in recent years, according to data gathered by the National Grid which overseas energy infrastructure.

1632213000

Propping up UK’s biggest CO2 supplier would only ever be temporary, says Kwarteng

Propping up the UK’s biggest supplier of CO2 would only ever be on a temporary basis, le secrétaire aux affaires a dit.

Kwasi Kwarteng told BBC Radio 4’s Aujourd'hui programme any assistance was still being discussed after he spoke to the chief executive of CF Industries twice in the last two days.

But he said: “Time is of the essence, and that’s why I spoke to the CEO, speaking to him twice in the last two days, and we’re hopeful that we can get something sorted today and get the production up and running in the next few days.”

Mr Kwarteng said “it will come at some costit may come at some cost, we’re still hammering out details, we’re still looking at a plan”.

Mais il a ajouté: “I have to say if there is support provided, that will be on a temporary basis, that’s not something that we want to do indefinitely.”

Chiara Giordano21 septembre 2021 09:30
1632212226

Not every energy company can expect government bailout, says Kwarteng

The business secretary has said not every energy company can expect a government bailout.

Speaking on Horaires Radio, Kwasi Kwarteng said: “I think one of the things I’ve established as a principle is that I don’t believe taxpayers’ money should be funnelled into companies that have been badly run.

"Donc … not every company in the sector can expect the government bailouts. I’ve been very clear about that.”

Il ajouta: “The way that markets work is the badly-run companies often go out of business, that’s a natural process.”

Chiara Giordano21 septembre 2021 09:17
1632211200

Kwasi Kwarteng hopes to have ‘very clear plan’ to get CO2 production up and running this week

The business secretary said he hoped to have a “very clear plan” to get CO2 production back up and running this week.

Kwasi Kwarteng told Sky News he was “confident” of a resolution and “it’s pretty imminent”, adding the CO2 situation was “critical”.

Il a dit: “I’m very confident and hopeful that we can sort it out by the end of the week.”

M. Kwarteng a dit: “I think we have to have a diversity of sources of carbon dioxide there. CF isn’t the only company that manufactures carbon dioxide.

“They have a big share of market, I said they weren’t the only one. But they area big part of the carbon dioxide market.”

Chiara Giordano21 septembre 2021 09:00
1632210584

Les acheteurs peuvent remarquer que des produits manquent dans les rayons "dans environ 10 jours', says food and drink boss

Shoppers may notice products are missing from supermarket shelvesin about 10 journées”, the chief executive of the Food and Drink Federation has said.

Speaking on BBC Radio 4’s Aujourd'hui programme, Ian Wright described the potential shortages of CO2 supply asa real crisis” et dit “the just-in-time system which underpins both supermarkets and hospitality industry is under the most strain it has ever been in the 40 years it has been there”.

He said poultry production will begin to erode very seriously by the end of this week, with the same being true of pig production and the making of bakery goods. Meat packaging is probably only about a week behind, il ajouta.

Il a dit: “We probably have about 10 days before this gets to the point where consumers, shoppers and diners notice that those products are not available.

Chiara Giordano21 septembre 2021 08:49
1632210000

Le secrétaire aux affaires refuse d'exclure une nouvelle augmentation du plafond des prix de l'énergie en avril

Business secretary Kwasi Kwarteng refused to rule out the energy price cap rising in April next year.

Asked whether the cap could rise again once the current period expires, he told BBC Breakfast: “There are always fears that the price cap may go up, mais, bien sûr, it can also go down.

We don’t know, franchement, what the gas price is going to be in six monthstime.

Il ajouta: “I’d love to be able to inform you six months ahead of time what the energy prices will be.

All I’m saying is that we are going to have a cap, we’re not going to go back to the world where a fewcompanies essentially can set whatever fees they want, whatever prices they want. That’s not something that I want to see again.

Chiara Giordano21 septembre 2021 08:40
1632209347

« Cela pourrait être un hiver très difficile,‘Kwasi Kwarteng admet

Le secrétaire aux affaires, Kwasi Kwarteng, a admis que "cela pourrait être un hiver très difficile" lorsqu'on l'a interrogé sur les inquiétudes des familles qui pourraient avoir à choisir entre chauffer leur maison et mettre de la nourriture sur la table en raison de la hausse de l'assurance nationale., flambée des coûts du carburant et réduction du crédit universel.

« C'est une situation difficile, ça pourrait être un hiver très difficile,», a-t-il déclaré à BBC Breakfast.

Il ajouta: « Vous avez raison de mentionner la hausse de la taxe sur les prix de l'Assurance nationale, mais bien sûr ça commence en avril, donc ce n'est pas strictement un problème d'hiver.

« Vous avez également raison de dire que nous sommes confrontés à un pic énergétique mondial en termes de prix. Mais j'ai dit qu'il y a maintenant des mécanismes en place pour protéger les consommateurs, J'ai été très clair sur le fait que le plafond des prix de l'énergie est maintenu même si certaines sociétés énergétiques que j'ai lues aujourd'hui demandent sa suppression., J'ai été très clair que cela reste, donc nous protégeons les clients là-bas.

« Nous avons le rabais pour la maison chaleureuse, nous avons des paiements de carburant d'hiver, qui se concentrent à nouveau sur les clients les plus vulnérables.

Chiara Giordano21 septembre 2021 08:29
1632208902

La Grande-Bretagne risque des pannes d'électricité pour l'industrie si un hiver rigoureux frappe l'Europe

Un hiver rigoureux pourrait obliger le Royaume-Uni à restreindre l'approvisionnement énergétique des entreprises en fermant des usines dans un retour à la semaine de trois jours des années 1970, selon les experts du secteur.

Le stockage de gaz au Royaume-Uni s'épuiserait en quelques semaines s'il y avait une pénurie d'approvisionnement à l'échelle européenne déclenchée par un hiver rigoureux, selon des universitaires et des consultants qui ont conseillé le Royaume-Uni sur la sécurité énergétique et la capacité du marché.

Notre éditeur économique Anna Isaac et correspondant commercial Ben Chapman avoir toute l'histoire:

La Grande-Bretagne risque des pannes d'électricité pour l'industrie si un hiver rigoureux frappe

Les magasins d'essence épuisés seraient rapidement vidés si le Royaume-Uni et ses voisins étaient confrontés à un froid extrême

Chiara Giordano21 septembre 2021 08:21
1632208618

Le plafonnement du prix du gaz restera, Kwarteng et Ofgem insistent

Les sociétés énergétiques et le gouvernement ont convenu que le plafonnement des prix de l'énergie doit “Rester en place” pendant les discussions critiques pour trouver une solution pour enregistrer les coûts du gaz.

Le secrétaire aux affaires, Kwasi Kwarteng, a tenu une réunion de crise avec l'industrie avant d'annoncer aux Communes que les ministres ne renfloueraient pas les entreprises énergétiques et que le plafonnement des prix de l'énergie serait “rester”.

Dans une déclaration commune publiée tard lundi soir, M. Kwarteng et le directeur général d'Ofgem, Jonathan Brearley, ont confirmé qu'ils avaient adopté une position unifiée sur le plafond des prix en continuant.

“Au cœur de toutes les prochaines étapes se trouve notre position claire et convenue selon laquelle le plafonnement des prix de l'énergie restera en place,” ils ont dit.

M. Kwarteng avait précédemment déclaré aux députés que le plafond sauve 15 millions de foyers jusqu'à 100 £ par an, ajouter: “Cela ne va nulle part.”

Chiara Giordano21 septembre 2021 08:16
1632208485

Bonjour et bienvenue dans notre couverture en direct alors que les prix du gaz atteignent des niveaux records. Nous vous apporterons les dernières nouvelles et mises à jour tout au long de la journée.

Chiara Giordano21 septembre 2021 08:14

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *